Présentation

Le Pré des Étoiles

 

Bonjour et bienvenue sur ce site dédié à l’astronomie amateur, ma passion. Je pratique ce loisir depuis 1985, lorsqu’un an avant le retour de la comète de Halley, j’ai commencé à lire ici et là, quelques articles sur ce retour tellement attendu. De fil en aiguille, le virus m’a contaminé. Je n’avais plus qu’une envie : en apprendre toujours plus. Avec la lecture de Ciel et Espace et de mon premier livre d’astronomie « Guide de l’astronomie » de James Muirden j’ai appris la base de l’astronomie. Puis l’achat de mon premier instrument, une paire de jumelles, des Pentax 7X50 avec lesquelles j’ai pu observer la comète de Halley. C’était le 6 décembre 1985. Depuis beaucoup d’eau a coulé sous les ponts, nouveau matériel, passage à l’astrophotographie, en argentique avec plus ou moins de bons résultats, puis en numérique avec tous les bienfaits de cette technologie. La construction de mon observatoire à toit roulant en 2011 a été la réalisation d’un vieux rêve. J’ai donné à mon observatoire le nom de « Le Pré des Étoiles », entouré de prés et de champs, c’est le lieu où je cueille les étoiles.

Photo ©2016 Carine Monfray

Où se trouve le Revermont ? C’est une région au sud-ouest du Jura.

Carte de pollution lumineuse sur mon secteur.

Carte de pollution lumineuse sur mon secteur.

J’ai de la chance d’être dans un coin à l’ouest de Bourg-en-Bresse, pas trop touché par la pollution lumineuse. Pour le moment, ma commune ne fait rien pour lutter contre cette pollution. Ça se dégrade un peu plus, par exemple un lotissement en cul-de-sac avec 3 maisons et un lampadaire qui éclaire toute la nuit.

Quelques communes voisines ont pris des mesures d’économies en éteignant tout ou partie de l’éclairage public en milieu de nuit.

ANPCEN-LOGO_violet

Je suis depuis quelques années le correspondant départemental de l’ANPCEN, l’Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturnes.

 

 

Je suis également depuis quelques années le président de l’Association astronomique de l’Ain, association loi 1901, crée en 1966 par Philippe de La Cotardière. Nous avons notre observatoire, « Pierre Joannard » au-dessus du Mont-July, commune avoisinante de Ceyzériat.

Le nom photon vient du grec et signifie « lumière ». En effet, le photon transmet l’interaction électromagnétique, la lumière étant un exemple d’onde électromagnétique. C’est grâce à cette particule élémentaire que nous voyons ces merveilleux objets qui peuplent notre univers.

Articles de presses :

Article et photo de Carine Monfray, correspondante locale du Progrès. Le Progès

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le site « Photons de Nuit » est en construction, il va s’enrichir au fur est à mesure, merci de me rendre visite de temps en temps pour voir les nouveautés.

Les commentaires sont fermés.