Comète C/2020 F3 Neowise

C/2020 F3 (NEOWISE) est une comète rétrograde découverte le 27 mars 2020 par le télescope spatial NEOWISE1.

D’une magnitude visuelle de 7 à la mi-juin, elle est passée au périhélie le 3 juillet 2020, soit à 0,29 UA du Soleil. Ce passage au plus près du Soleil a considérablement fait augmenter son activité, la rendant largement visible à l’œil nu, avec une magnitude d’environ. (Source Wikipédia).

Je me suis levé tôt à plusieurs reprises pour photographier cette belle visiteuse. Il y a une belle vue vers le nord-est depuis le village de Rignat juste à coté de l’église. 

Photo prise le 7 juillet 2020 à 4h25 avec le Canon 5D Mark IV et l’objectif EF70-200 f/4 IS USM à 120mm à f/5.0 – 3.2s et 1250ISO

C/2020 F3 Neowise
C/2020 F3 Neowise

Cette deuxième photo date du 9 juillet 2020 à 4h28. Photo prise au Canon 5D Mark IV et le EF70-200 à 100mm f/5.0 – 2.5s et 2000ISO

Comète Neowise

Panoramique réalisé avec 11 photos verticales, il fait 17 660 X 6796 pixels avec le 5D MIV et l’EF70-200 à 100mm f/5.0 – 3.2s et 1600ISO. On aperçoit sur la droite Vénus et les pléiades (Messier 45).

C/2020 F3 Neowise

Je me suis demandé s’il n’y avait pas un moyen de prendre en photo la comète avec un monument ou une belle structure au premier plan, puis j’ai pensé au viaduc de Cize-Bolozon. C’est un pont ferroviaire et routier qui franchit la rivière l’Ain. Je me suis rendu sur place la veille pour un repérage, après quelques vérifications, il me semblait possible de prendre en photo la comète sur le pont ou dans une des arches. 

Viaduc Cize-Bolozon – Comète C/200 F3 Neowise
Canon 5D Mark IV + objectif EF 24-105 f/4 L IS II USM à 24mm f/4.0 avec 20s à 3200 ISO.

Grosse Lune

Voici une série de photos de la dernière « Grosse Lune » de l’année. Je préfère ce terme à l’expression courante de « Super Lune ». Une « grosse Lune » donc désigne une pleine ou nouvelle lune qui coïncide avec une distance minimale du satellite à la Terre. L’expression « Super Lune » venant du monde l’astrologie, un monde qui n’est pas le mien. Lire la suite