Astéroïde 2014 JO25

Une dernière animation de l’astéroïde 2014 JO25, hier soir 20 avril 2017. 148 poses de 10 secondes.
On aperçoit dans le champ en haut à gauche, une galaxie, NGC 4570, l’astéroïde est à environ 4 278 499 millions de km,
ou 0.000000452237712 année-lumière, la galaxie est à environ 80 millions années-lumière.
Soit 800 000 000 000 milliards de Km.

via GIPHY

Astéroïde 2014 JO25

Voici une capture datant de hier soir, 19 avril 2017, de l’astéroïde 2014 JO25.
2014 JO25 est un astéroïde géocroiseur de la famille Apollon découvert en mai 2014, prédécouvert en 2011. La découverte a été faite par les astronomes du projet Catalina Sky Survey dont le télescope est situé sur le mont Lemmon sur la chaîne des monts Santa Catalina près de Tucson dans l’Arizona. (Source Wikipédia).

Pose de 60 secondes taille du champ de 43′ 11.9″ x 32′ 16.0″ De nombreuses galaxies sont visibles dans le champ (cercles bleus de la version annotée)

Astéroïde 2014 JO25

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Version annotée :

Astéroïde 2014 JO25 – annotée.

C’est le printemps !

Enfin, la météo est du côté des astronomes en ce moment. Un super SQM cette nuit, il est monté jusqu’à 21,70, exceptionnel.
J’en ai profité pour essayer mon Dobson sur les objets du ciel profond (plein de galaxies), alors que je shootais M81 puis M106. CROA et photos à venir.

Capture d’écran de ma courbe SQM pour cette nuit.

Capture d’écran de ma courbe SQM pour cette nuit du 28 mars 2017.

 

 

Galaxie M33 – NGC 598

Un tourbillon galactique pour finir l’année. La galaxie du Triangle, également appelée M33 dans la constellation du Triangle.
Mode LRVB 30 poses de 5mn en luminance et 12 poses de 5mn par couches rouges, vertes et bleues.

M33, est une galaxie spirale de type SA(s)cd appartenant au Groupe local et située dans la constellation du Triangle. Sans doute satellite de la galaxie d’Andromède, sa distance au Soleil est assez mal connue. Les mesures actuelles donnent une distance allant de environ 0,73 Mpc (∼2,38 millions d’ a.l.) à environ 0,94 Mpc (∼3,07 millions d’ a.l.).

C’est la troisième galaxie la plus massive du Groupe local après la galaxie d’Andromède et la Voie lactée, et devant le Grand Nuage de Magellan ; avec une masse évaluée à 60 milliards de masses solaires, elle ne représente que 5 % de la masse de la galaxie d’Andromède, la matière noire constituant près de 85 % de cette masse6.

Cataloguée pour la première fois par Charles Messier en 1764, la galaxie du Triangle avait probablement déjà été observée auparavant, étant visible à l’œil nu lorsque les conditions s’y prêtent. Son étude astronomique remonte au moins au milieu du XIXe siècle, puisque William Parsons, 3e comte de Rosse, avait, dès 1850, suggéré que sa structure présentait des spirales.
(Source Wikipédia)

Galaxie du triangle M33 – NGC 598

Deuxième nuit d’essai du SW 200/800

Après une première soirée, écourtée par l’arrivée du brouillard, à essayer mon nouveau tube, un Newton SkyWatcher 200/800, acheté aux RCE de Paris cette année, j’ai remis ça hier soir (30/11/2016).
L’appareil est assez sensible à la buée, secondaire et même le primaire. Des réchauffeurs s’imposent. Heureusement que j’ai un sèche-cheveux, même s’il me sert plus en sa fonction première, il s’avère très utile pour désembuer les optiques. (à petite dose bien entendu). Un aplanisseur de champ est indispensable avec ce type d’instrument très ouvert. Rapport F/D 4. Frédéric L., astronamis, m’a prêté un Televue Paracor, seul hic, il prend de la buée entre les lentilles correctrices.
Autrement, le 200/800 bien collimaté donne de très belles vues, surtout avec mon Nagler 12mm, un régal sur les amas ouverts. Conditions : Pas de vent, humidité 88 % T° -3.2°

SW 200_800-001

Newton SkyWatcher 200/800 recouvert de givre

SW 200_800-002

Ambiance « Orion »