Deuxième nuit d’essai du SW 200/800

Après une première soirée, écourtée par l’arrivée du brouillard, à essayer mon nouveau tube, un Newton SkyWatcher 200/800, acheté aux RCE de Paris cette année, j’ai remis ça hier soir (30/11/2016).
L’appareil est assez sensible à la buée, secondaire et même le primaire. Des réchauffeurs s’imposent. Heureusement que j’ai un sèche-cheveux, même s’il me sert plus en sa fonction première, il s’avère très utile pour désembuer les optiques. (à petite dose bien entendu). Un aplanisseur de champ est indispensable avec ce type d’instrument très ouvert. Rapport F/D 4. Frédéric L., astronamis, m’a prêté un Televue Paracor, seul hic, il prend de la buée entre les lentilles correctrices.
Autrement, le 200/800 bien collimaté donne de très belles vues, surtout avec mon Nagler 12mm, un régal sur les amas ouverts. Conditions : Pas de vent, humidité 88 % T° -3.2°

SW 200_800-001

Newton SkyWatcher 200/800 recouvert de givre

SW 200_800-002

Ambiance « Orion »

Galaxie spirale NGC891

NGC 891 est une galaxie spirale vue par la tranche et située dans la constellation d’Andromède. Elle a été découverte par l’astronome germano-britannique William Herschel en 1784.
C’est une galaxie active qui présente un jet d’onde radio. (Source Wikipédia). La distance est estimée en 23 et 32 millions d’A.L. avec une taille semblable à notre galaxie.

Poses LRVB réalisées les 4 et 5 octobre 2016.
Sur les 69 poses j’en ai gardé que 49.
18 x 10mn en Luminance bin1
12 x 5mn en bleu bin2
9 x 5mn en vert bin2
10 x 5mn en rouge bin2

NGC891

NGC891 – Galaxie spiral dans Andromède

Nébuleuse de l’Iris – NGC 7023

Nébuleuse de l’Iris, moins poétique NGC7023, nébuleuse par réflexion située à environ 1300 années-lumière dans la constellation de Céphée. 168 poses de 5 minutes soit 14 heures de pose.
William Optics FLT110 (optique TEC 715mm de focale) + Atik 314L+ filtres Astrodon, monture AP900GTO3
L=79X5mn
R=21X5mn
G=34X5mn
B=34X5mn

Nébuleuse de l'Iris - NGC 7023

Nébuleuse de l’Iris – NGC 7023

Projet SQM-LE à base de Raspberry

Je possède déjà une lecteur du SQM, le SQM-L, mais j’aimerai avoir des mesures sur toutes la nuit. Je me suis donc bricolé un lecteur du SQM avec un Raspberry PI et un capteur TSL237, le même capteur qu’il y a dans les boitiers de chez Unihedron. J’ai ajouté un capteur de température et du taux d’humidité.

Pour le moment j’affiche le résultat sous forme graphique sur une page dédié : SQM

 

NGC3628 et Tchouri

Hier soir, le 7 avril 2016, en faisant des réglages, j’ai pointé un coin du ciel qui était libre de nuages et de brouillard,
Je venais de réinstallé ma CCD Atik 314L+ en remplacement de la SBIG 8300C que j’avais en location depuis fin novembre. J’ai posé 10mn, début de la pose à 23h02 sur sur ngc3628 la galaxie vue par la tranche à coté de M65 et M66 dans le Lion.
C’est en regardant de près que j’ai remarqué une petite trainée juste à coté de la galaxie. En consultant le logiciel « Carte du Ciel » j’ai été surpris de voir qu’il s’agissait de la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko. Je n’ai pas aperçu Philae 🙂
Le ciel s’est voilé par la suite.
Pose unique de 10mn, j’ai simplement retiré un master flat et un master bias puis corrigé un peu le bruit sous Pixinsight.

NGC_3628-P67_Tchourioumov-Guérassimenko

NGC 3628 et la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko

NGC_3628-P67_Tchourioumov-Guérassimenko_annotée

la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko (repère rouge)