Objectif Lune

Lune capturée hier soir, le 4 juillet 2017 à l’aide de mon smartphone maintenu au-dessus de l’oculaire,
un Baader Hyperion 17 mm et mon Dobson Orion XXI 12
Lune, âgée de 10,55 jours et centrée sur Copernic.

Lune âgée de 10,55 jours.

Lune version annotée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Astéroïde 2014 JO25

Voici une capture datant de hier soir, 19 avril 2017, de l’astéroïde 2014 JO25.
2014 JO25 est un astéroïde géocroiseur de la famille Apollon découvert en mai 2014, prédécouvert en 2011. La découverte a été faite par les astronomes du projet Catalina Sky Survey dont le télescope est situé sur le mont Lemmon sur la chaîne des monts Santa Catalina près de Tucson dans l’Arizona. (Source Wikipédia).

Pose de 60 secondes taille du champ de 43′ 11.9″ x 32′ 16.0″ De nombreuses galaxies sont visibles dans le champ (cercles bleus de la version annotée)

Astéroïde 2014 JO25

 
Version annotée :

Astéroïde 2014 JO25 – annotée.

Galaxie M33 – NGC 598

Un tourbillon galactique pour finir l’année. La galaxie du Triangle, également appelée M33 dans la constellation du Triangle.
Mode LRVB 30 poses de 5mn en luminance et 12 poses de 5mn par couches rouges, vertes et bleues.

M33, est une galaxie spirale de type SA(s)cd appartenant au Groupe local et située dans la constellation du Triangle. Sans doute satellite de la galaxie d’Andromède, sa distance au Soleil est assez mal connue. Les mesures actuelles donnent une distance allant de environ 0,73 Mpc (∼2,38 millions d’ a.l.) à environ 0,94 Mpc (∼3,07 millions d’ a.l.).

C’est la troisième galaxie la plus massive du Groupe local après la galaxie d’Andromède et la Voie lactée, et devant le Grand Nuage de Magellan ; avec une masse évaluée à 60 milliards de masses solaires, elle ne représente que 5 % de la masse de la galaxie d’Andromède, la matière noire constituant près de 85 % de cette masse6.

Cataloguée pour la première fois par Charles Messier en 1764, la galaxie du Triangle avait probablement déjà été observée auparavant, étant visible à l’œil nu lorsque les conditions s’y prêtent. Son étude astronomique remonte au moins au milieu du XIXe siècle, puisque William Parsons, 3e comte de Rosse, avait, dès 1850, suggéré que sa structure présentait des spirales.
(Source Wikipédia)

Galaxie du triangle M33 – NGC 598

Trompe d’éléphant en H-alpha

Nébuleuse de la trompe d’éléphant, nébuleuse situé proche d’un amas d’étoiles catalogué IC1396 à 2400 a.l. dans la constellation de Céphée.
La prise de vue date du 2 et 4 septembre 2013, 21 poses de 10 mn avec un filtre h-alpha.

Nébuleuse de la Trompe d'éléphant - IC1396

Nébuleuse de la Trompe d’éléphant – IC1396

 

 

Galaxie spirale NGC891

NGC 891 est une galaxie spirale vue par la tranche et située dans la constellation d’Andromède. Elle a été découverte par l’astronome germano-britannique William Herschel en 1784.
C’est une galaxie active qui présente un jet d’onde radio. (Source Wikipédia). La distance est estimée en 23 et 32 millions d’A.L. avec une taille semblable à notre galaxie.

Poses LRVB réalisées les 4 et 5 octobre 2016.
Sur les 69 poses j’en ai gardé que 49.
18 x 10mn en Luminance bin1
12 x 5mn en bleu bin2
9 x 5mn en vert bin2
10 x 5mn en rouge bin2

NGC891

NGC891 – Galaxie spiral dans Andromède

Nébuleuse de l’Iris – NGC 7023

Nébuleuse de l’Iris, moins poétique NGC7023, nébuleuse par réflexion située à environ 1300 années-lumière dans la constellation de Céphée. 168 poses de 5 minutes soit 14 heures de pose.
William Optics FLT110 (optique TEC 715mm de focale) + Atik 314L+ filtres Astrodon, monture AP900GTO3
L=79X5mn
R=21X5mn
G=34X5mn
B=34X5mn

Nébuleuse de l'Iris - NGC 7023

Nébuleuse de l’Iris – NGC 7023

Le mur du Cygne – NGC7000

Toute en fausses couleurs . Une partie de la nébuleuse de l’Amérique du Nord, NGC7000 dans la constellation du Cygne. 79 poses de 20 minutes au travers de différents filtres, soit 26h20 de poses.

Mur du Cygne - NGC7000 SHO

Mur du Cygne – NGC7000 SHO

Orage

Pas d’astrophotographie hier soir, mais quelques éclaires au menu.

Orage-foudre
 
Canon 600D, 18-55 standard à 18mm F/7.1 400 ISO à 25 secondes.

NGC3628 et Tchouri

Hier soir, le 7 avril 2016, en faisant des réglages, j’ai pointé un coin du ciel qui était libre de nuages et de brouillard,
Je venais de réinstallé ma CCD Atik 314L+ en remplacement de la SBIG 8300C que j’avais en location depuis fin novembre. J’ai posé 10mn, début de la pose à 23h02 sur sur ngc3628 la galaxie vue par la tranche à coté de M65 et M66 dans le Lion.
C’est en regardant de près que j’ai remarqué une petite trainée juste à coté de la galaxie. En consultant le logiciel « Carte du Ciel » j’ai été surpris de voir qu’il s’agissait de la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko. Je n’ai pas aperçu Philae 🙂
Le ciel s’est voilé par la suite.
Pose unique de 10mn, j’ai simplement retiré un master flat et un master bias puis corrigé un peu le bruit sous Pixinsight.

NGC_3628-P67_Tchourioumov-Guérassimenko

NGC 3628 et la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko

NGC_3628-P67_Tchourioumov-Guérassimenko_annotée

la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko (repère rouge)

 

Grande nébuleuse d’Orion – M42

En novembre mon Astronamis Dominic me prête une caméra CCD couleur « pour essayer » le lendemain elle tombe en panne 😕 .  Je l’envoie aux USA pour réparation, ouf rien de grave, ils l’ont réparé sous garantie. Elle est revenue avant Noël, pas de bol, la météo est mauvaise ou alors il y a la pleine Lune. Vendredi soir, le ciel est dégagé, puis se couvre 👿  et se dégage à nouveau 😛 , je shoot une grande nébuleuse dans Orion, M42.
22 poses de 5mn et 30 poses de 60 secondes. soit 2h20 au total.
Je vais rendre la CCD tant qu’elle fonctionne encore.

Nébuleuse M42 - NGC1976 avec SBIG 8300C

Nébuleuse M42 – NGC1976 avec SBIG 8300C